DES PYRAMIDES EN EUROPE ?

 

“Le 21e siècle va enfin prouver que presque tout ce qu’on nous enseigne à l’école sur l’histoire ancienne est faux.”

L'affaire est passée presque inaperçue en France sauf dans les médias spécialisés, mais le 31 Octobre 2005 Semir Osmanagish un émigré Bosniaque vivant au Etats Unis de retour au pays, viens peut être de faire une découverte à Visoko en Bosnie qui fera date dans les annales de l'archéologie.

Si l'énigme s'avère réelle cette explorateur a découvert deux pyramides en Europe, pas les premières, il en existe de plus petites en France en Italie et en Grèce mais celle-ci sont aussi grandes que celles d'Egypte ou du Mexique. Elles ont la particularité commune avec leurs cousines d'être disposées dans l'axe de la constellation d'Orion et de dater d'environ 2700 ans (si l'on ne tient pas compte de la polémique sur la datation des pyramides d'égypte). Elles mesures 70 mètres de haut pour une base carré de 220 mètres et sont fabriquées "en escaliers" comme celles du Mexique.

py

Le découvreur des "pyramides" bosniaques affirme qu'elle présentent des similitudes frappantes avec les célèbres pyramides du Mexique représentant l'une le Soleil et l'autre la Lune. C'est pour cette raison qu'il a baptisé la plus grande des deux collines "La pyramide bosniaque du Soleil". Les travaux, d'un coût estimé à 125.000 euros, devraient durer environ 200 jours, mais les premiers résultats des recherches devraient être connus dans trois semaines.

Détail important la chaussée de chaque "étage" est pavée de blocs de 10 cm taillés de toutes évidences par la main de l'homme. Depuis cette date l'équipe de chercheurs a découvert une troisième pyramide beaucoup plus petite et des galeries couvertes de terre.


Semir Osmanagish a nommé la plus grande "la pyramide du soleil" et l'autre plus petite "la pyramide de la lune" en rapport avec celles d'Egypte.

La petite équipe de chercheurs a crée une fondation appelée "Archaeological Park : Bosnian Pyramid of the Sun qui regroupe un bon nombre d'archéologues, historiens etc


La communauté archéologique dénigre la découverte de Semir Osmanagic. Quelques critiques sont allés jusqu'à prétendre que Semir Osmanagic ne cherchait qu’à se faire de la publicité. "Ils sont jaloux et refusent l’idée que les premiers habitants Bosniens n’étaient pas des hommes des cavernes" a t’il déclaré au magazine Live Sciences dans une entrevue téléphonique.

Les images satellite, l'analyse thermique et les études radar confirment l'intuition de Semir Osmanagic, la forme des montagnes reste énigmatique...

Il travaille sur cette découverte depuis avril 2005 et ses premières fouilles lui ont permis de découvrir des "galettes mystérieuses" dans une pierre non présente dans les collines voisines. Les excavations se poursuivent et Osmaganis espère d'ici quelques mois pouvoir faire l’annonce incroyable que les pyramides sont plus grandes que celles de la grande pyramide de Kheops. Les premiers archéologues qui ont vu les images des plaques de pierre enterrées sous quelques centimètres de terre ne sont pas convaincus par ce qu’ils ont vu et sont loin de penser que ces dernières sont synthétiques.

Les "plaques" mises à jour à la surface de la montagne

Beaucoup de ceux qui conduisent les travaux sur le terrain sont les volontaires locaux, pas des professionnels. Les experts s'inquiètent aussi que le processus scientifique souvent long et laborieux ne soit pas respecté au profit de la rapidité. Pourtant, les fouilles sont prévues pour durer encore quatre ans. Espérons que si découverte il y a, elle ne sera pas occultée au profit du bien pensé scientifique, car de nombreux archéologues refusent de penser que 12.000 ans avant notre ère, ce territoire ait pu abriter autre chose que des hommes primitifs habitant sous des huttes…

Les archéologues ont entamé dans le centre de la Bosnie des travaux d'excavation sur un site qui abriterait trois pyramides, les seules en Europe. Des experts ont commencé à creuser à environ quatre kilomètres de deux collines où seraient dissimulées les pyramides. Les archéologues supposent qu'un passage souterrain mènerait vers l'enceinte des "pyramides" (au nord de Sarajevo qui sort à peine d'une terrible guerre). La population locale a rapidement rebaptisé ces collines les pyramides du Soleil, de la Lune et du Dragon.

1

Les archéologues supposent qu'un passage souterrain mènerait vers l'enceinte des "pyramides". S'il sagit effectivement de pyramides, la découverte est extraordinaire !

Semir Osmanagic est convaincu que ces "constructions" sont l'oeuvre d'une civilisation mystérieuse et qu'elles ont été bâties avec des blocs de pierre taillés, avant d'être recouvertes d'une sorte de béton primitif. Les chercheurs bosniaques devraient aussi être rejoints par un archéologue et un géologue égyptien.

Ils affirment avoir constaté, en étudiant des images satellitaires du site, que les deux collines se refroidissaient plus rapidement que les formes de relief les entourant. D'après M. Osmanagic, les quatre côtés des "pyramides" correspondent exactement aux quatre points cardinaux. La colline la plus grande est haute d'environ 70 mètres et les côtés mesurent 220 mètres.

Le complexe des pyramides bosniaques se compose de cinq structures principales, connues individuellement comme la Pyramide du Soleil, de la Lune, de la Terre, du Dragon, et de l’Amour. Après avoir enquêté sur le placement de chaque pyramide, les chercheurs ont découvert que la position des pyramides du Soleil, de la Lune, et du Dragon sont chacune à environ 1,5 miles l’une de l’autre, formant un triangle équilatéral parfait. Par ailleurs, les cinq pyramides sont également reliées par ce qui est maintenant connu comme le plus vaste réseau souterrain du monde.

La pyramide la plus massive dans le complexe, la Pyramide du Soleil, est mesurée à environ 700 pieds de haut, ce qui est nettement plus grand que la Grande Pyramide en Egypte, et ce qui en fait la plus grande pyramide jamais découverte sur Terre. Après avoir fréquenté le sol qui couvre encore une grande partie de la Pyramide du Soleil, les experts estiment que le bâtiment lui-même a au moins 12.000 ans, ce qui en fait la plus vieille structure pyramidale en Europe, et probablement au monde. Les enquêteurs ont également été surpris de constater que les blocs de béton (dont la couche externe de la pyramide a été construite avec des matériaux encore plus solides que celle du béton romain antique), démontrent que les constructeurs des pyramides bosniaques possédaient des techniques de construction qui dépassaient la technologie romaine, avant même que Rome ait existé.

py

Dans le système de tunnel qui relie les pyramides, des puits d’eau, et d’autres structures importantes, les chercheurs ont trouvé des blocs géants mégalithiques, certains pesant jusqu’à 8 tonnes. Sur d’autres sites, des blocs en céramique ont été trouvé, en deux couches, avec des objets ovales mystérieux, comme incrustés à l’intérieur. Des plans ont été fait pour percer de petits trous dans les blocs pour découvrir que ces-dits objets sont ovales. Des symboles antiques ont également été trouvés, gravés sur les blocs de céramique. Selon Osmanagic, ces symboles correspondent à des écrits runiques, la plus ancienne écriture européenne, datant de plus de 5000 ans.

Lors des tests de sécurité par rayonnement standard dans les galeries souterraines du complexe, Osmanagic et son équipe ont constaté que le niveau de rayonnement fluctuait mystérieusement en haut et en bas dans un cycle continu, indiquant que certaines sources d’énergie influençaient constamment sur les niveaux de la radioactivité.

Étonnamment, il a également été découvert que le sommet de la pyramide du Soleil émettait un faisceau d’énergie continue à une fréquence de 28 kilohertz (fréquence ultrasonique) dans un rayon de 13 pieds. Ce qui est encore plus étonnant est que les tests ont montré que l’intensité du faisceau d’énergie concentré devient plus fort en altitude au-dessus du sommet de la pyramide, et comme Osmanagic l'a souligné dans son interview, cela contredit en apparence nos lois physiques qui stipulent que l’énergie doit être fort proche de la source.. Compte tenu de ces données scientifiques, Osmanagic a envisagé que cette énergie a pour origine un phénomène énergétique inconnu non hertzien (quelque chose dont Nikola Tesla a parlé), ou la source d’énergie provient de quelque part au dessus de la pyramide, et non en son sein. Comme les autres phénomènes mystérieux au sein du complexe pyramidal, la raison de cette activité anormale énergétique demeure encore un mystère.

1

Des pyramides ont été trouvé sur tous les continents de la Terre, et des chercheurs comme Osmanagic soutiennent que les pyramides et autres édifices anciens démontrent l’existence de connaissances avancées que l’homme moderne est juste en train de découvrir et d’essayer de réapprendre en étudiant les structures laissées par ces civilisations passées.


Le site internet des pyramides bosniaques : http://irna.lautre.net


Mystérieuse émission d’énergie de la pyramide du Soleil

En Bosnie, près de Sarajevo, est un complexe naturel en forme de collines pyramidales, certains pensent toutefois que ces pyramides sont l’œuvre de la main de l’homme et que leurs constructions remonteraient à 12.000 ans. Le complexe comprend cinq structures principales, connues sous le nom de la Pyramide du Soleil , de la lune , de la terre , du dragon , et de la' Love.

pyramide du soleil

Il semble qu'un groupe de physiciens ait découvert récemment que la pyramide bosniaque du Soleil émette d’étranges faisceaux d'énergie à une fréquence de 28 kilohertz, ces propos ont été rapporté par certains médias en Janvier.

 Ce phénomène est contraire à toutes les lois de connues de la physique. Les fabricants de la pyramide semblent avoir créé une machine à mouvement perpétuel, cette " machine énergétique" serait donc toujours en fonctionnement.

 Dans le labyrinthe souterrain ont été trouvés un petit lac bleu et un vaste réseau de tunnels qui relie toutes les pyramides entre elles.

Le niveau d'ionisation est 43 fois plus élevé que la moyenne, ce qui rend ces chambres souterraines propices à la guérison.

Une analyse électromagnétique faite en 2011 a confirmé qu'une lumière négative dans le tunnel est égale à zéro. Il n'a pas été d’éléments matériels tels que des objets techniques ou des lignes électriques.

Un cas similaire s'est produit en 2009, lorsqu’un appareil photo a pu capturer un faisceau de lumière au-dessus de la pyramide de Chichen Itza dans la péninsule du Yucatan au Mexique.

Les photographes n'ont pas pu voir de leurs yeux la lumière, parce que celle-ci ne se manifeste que dans les photographies.

Les pyramides de Bosnie ont 25 000 ans 

Tels sont les résultats du test au radiocarbone sur les pyramides de Bosnie découvertes par le Dr.Sam Osmanagich, membre de l'Académie russe des sciences naturelles, archéologue et chercheur en chef  du projet. Il est également professeur d'anthropologie à l'Université américaine de Bosnie-Herzégovine.

Récemment, il a été signalé que le centre de la Pyramide du Soleil émet un «signal électromagnétique de 28 kilohertz" avec un rayon de 13 pieds. Le Dr.Osmanagich,  le chercheur et ingénieur Christopher Dunn, et le journaliste d'investigation Philippe Coppens, pensent qu'il s'agit d'un modèle d'une ancienne technologie à "énergie libre" qui rappelle les recherches de Nikola Tesla.





24
 
Le Dr.Osmanagich et ses chercheurs croient que «des dizaines de milliers de pyramides ont été placées le long de la grille d'énergie de la terre, doublées d'un champ d'énergie universelle».


2
La plus vieille pyramide du monde en en Crimée ? voir ici

222
-"Orion - Sirius - Terre"
22
- Les pyramides pour Orion
2222
- Orion espace mythique
222222222222
- Orion et le grand G céleste
22222
- La conspiration d'Orion
5
- Des pyramides en Europe?
24 -La plus belle constellation
6
- Orion monde poétique
24
- Les pyramides du monde
6
- L'ordinateur de pierre